Logo Boîte à pliages  Photo d

Le projet « Aveuglami », enseignement de l’origami aux aveugles et malvoyants

Pourquoi développer des scripts de pliage ?

Retour à la page d'accueil

Lien vers la première fiche

Lien vers la fiche précédente

Lien vers la fiche suivante

Pourquoi développer des scripts de pliage ?

Pourquoi développer des scripts de pliage ?

Un débat existe sur l'intérêt de développer des scripts de pliage, en remplacement (ou en complément) des diagrammes.

Les arguments contre les scripts sont :
- les diagrammes sont beaucoup plus parlants, car ils permettent d'identifier immédiatement les actions à effectuer. L'étude de deux (ou plusieurs) diagrammes successifs facilite la compréhension du (des) mouvement (s) à exécuter.
- les diagrammes sont indépendants de la langue.
- la création de scripts est longue et difficile.
- la description d'une série de plis devient très vite verbeuse.
- pour le plieur, comprendre et exécuter les diverses instructions se révèle parfois très frustrant.
- lorsque l'on enseigne, l'existence de scripts n'apporte rien. En effet, l'enseignant doit disposer d'une grande liberté pour présenter les différentes étapes, afin de pouvoir s'adapter à tout moment à son auditoire.

Si tous ces arguments sont pertinents et peuvent conduire à délaisser la tâche d'écriture de scripts au profit du développement des diagrammes et des canevas de plis, ils sont balayés lorsque l'on s'intéresse au développement de l'origami pour les malvoyants ou les aveugles. Il n'est plus possible d'utiliser les repères visuels, et le développement de descriptions textuelles à destination de malvoyants ou d'aveugles devient une nécessité.

Plusieurs usages peuvent être faits d'un texte existant sous forme électronique :

- pour les possesseurs d'un ordinateur :
o sortie sur une ligne de caractères Braille dynamiques.
o synthèse vocale, en combinant la production d'un fichier de type HMTL/XML pour la navigation et les possibilités du système JAWS, qui permet de prendre connaissnce oralement du contenu d'une page écran (Audiogami).
o synthèse vocale à l'aide de synthétiseurs de textes (anglais : Text To Speech software),
o production de fichiers HTML ou XML pour une audition interactive de scripts (en cours de recherche),

- production de sorties papier :
o support d'enregistrement d'une cassette audio ou d'un CD et document d'accompagnement de l'enregistrement.
o document d'accompagnement à destination d'un enseignant, pour permettre de préparer les cours.
o impression en gros caractères, support pour un malvoyant.
o document destiné à être scanné, en entrée d'une machine à parler,
o impression en Braille sur imprimante spécialisée à partir de la transformation de fichiers texte à l'aide de logiciels spécialisés.

- en entrée de dispositifs divers :
o CD en entrée d'un livre sonore numérique, en utilisant des enregistrements sous format DAISY (Daisygami).
o exploitation sur un bloc-notes, à l'aide de la ligne de Braille éphémère.

Tous ces supports ont leurs qualités et leurs défauts, mais la diversité du public cible conduit à prévoir leur utilisation par telle ou telle catégorie de plieurs. Il faut donc pouvoir produire ces différents supports. Le traitement automatique par un ordinateur d'un script quelconque est donc à rechercher.

Pour développer ces textes, nous nous placerons sous les hypothèses suivantes :
- les scripts sont conçus pour servir d'aide-mémoire. Ils permettent de refaire des pliages déjà réalisés au moins une fois, avec l'aide d'un accompagnant.
- les scripts sont développés avec un souci d'homogénéité du vocabulaire, de la structure, de manière à habituer le plieur à un certain style qui facilite la compréhension des processus décrits.

La difficulté provient de plusieurs facteurs :
- il faut utiliser un vocabulaire précis, rigoureux, stable.
- le texte doit pouvoir être structuré, par exemple pour différencier les différents composants d'un pliage pour l'origami multi-feuilles ou modulaire.
- il faut pouvoir mêler des instructions de pliage et des commentaires (description de la situation, annonce de grandes étapes, ...).
- il faut pouvoir disposer de niveaux différents, s'adressant au débutant, au plieur intermédiaire ou au plieur confirmé.

L'expérience montre que les personnes aveugles sont en attente de tels textes, qui leur permettent de faire et refaire tel ou tel pliage en totale autonomie. C'est pourquoi la constitution d'une bibliothèque de scripts et la maîtrise des moyens de production des différents supports ainsi que leur diffusion font partie des objectifs majeurs du projet Aveuglami.

Pas de fichier à télécharger

Haut de page
Menu